Au vu des récents événements qui font l'actualité dans le monde chacun de nous devrait se poser une question : "Ai-je fait le bon choix ?".
Voyez-vous, notre vie et ce qui la constitue dépend étroitement des choix que nous faisons au quotidien.
C'est Quoi le "Bon choix" ?
D'aucuns seront d'accord avec moi mais d'autres le seront moins; qu'à celà ne tienne, essayons chacun selon ses centres d'intérêt de méditer profondément sur la tournure des choses dans le monde et du rapport que cela a avec chacun personnellement, car après tout qu'on le veuille ou non nous vivons tous sur la même planète et ce qui arrive à la planète affectera forcément tous ses locataires.
En observant les catastrophes de ces dernières années, les épidémies y compris non pas la plus meurtrière mais la plus contagieuse jamais observée jusqu'à nos jours (ou peut être pas) on est forcé de se rendre à l'évidence que le problème de l'autre ne concerne pas que lui mais nous concerne en réalité tous.
Lorsque la Chine, première nation à être touchée par le COVID-19 recevait de plein fouet son fardeau, ils ne sont pas nombreux ceux qui ont eu une pensée àson endroit ou alors qui se sont réellement donné la peine de faire une prière (quelque soit la divinité à laquelle cela aurait pu être adressée) sincère pour que l'Empire du milieu puisse retrouver sa santé. Et même en Chine très peu ont fait cette réelle remise en question pour voir la relation qui les lie en réalité avec le créateur. 
Pourtant à peine deux mois après le début de cette épidémie dont la psychose qu'elle engendre est encore plus à redouter que la maladie en elle même, non plus seulement la Chine, mais le monde tout entier doit y faire face. 
Comment y faire face donc?
À mon humble avis, on devrait d'abord chacun garder constamment à l'esprit la question énoncée un plus haut : " ai-je fait le bon choix ?"
Sur chaque plan de la vie (social, familial et surtout religieux) se poser la question et essayer de rester le plus honnête possible dans la réponse (personne ne vous oblige à y répondre tout haut).  Notez bien qu'être honnête avec soi-même c'est le fondement d'une vie saine à tous les niveaux.
À chaque action qu'on entreprend de poser, mettre de côté cet orgueil qui caractérise si bien l'être humain et essayer de penser à l'impact social que cela pourrait avoir, en gardant bien-sûr à l'esprit que le mal qui mine la société mine en réalité de près ou de loin tous les membres de la société.
Ce qui m'a inspiré ce texte en réalité c'est le rapprochement qu'une amie a fait entre les choses (mauvaises) qu'on observe à notre époque et le "livre des révélations" dans les écrits bibliques. Un livre qui me met d'ailleurs  toujours en effroi lorsque j'entreprends de le lire.
Mais ce qui est bien c'est que la Bible prévoit une issue salvatrice pour ceux "qui croient en Dieu". Alors "ai-je fait le bon choix en me rapprochant ou en m'éloignant de mon créateur ?"
Et si en réalité la solution aux problèmes du monde consistait en réalité à mettre enfin en pratique ce que nous disons si souvent dans la très célèbre prière du "notre père" : "[...] Pardonne nous nos offenses comme nous aussi pardonnons à ceux qui nous ont offensés [...]". 
Pardonnons nous réellement à ceux qui nous offensent ou gardons nous infiniment rancune à ces derniers?
Un autre passage de cette même Bible déclare "faites à autrui ce que vous aimeriez qu'on vous fasse".
Dieu te pardonnera-t-il si tu refuses de pardonner à ton prochain malgré sa repentance ?
Il est tout aussi vrai que Dieu n'est pas un homme pour s'obstiner à regarder seulement nos manquements. Selon ma propre perception, ce qui compte vraiment aux yeux du créateur c'est le fait d'avoir essayé de toutes ses forces et d'un cœur complet et pur de faire ce qui est juste.
 
Je vais m'arrêter là. Mais je ne saurai terminer sans dire ces quelques mots : le confinement du monde actuellement n'est pas une fatalité en soi, Dieu nous donne à tous et à chacun le temps de mettre une pause à notre mode de vie effréné et de retrouver avec ses proches mais surtout avec soi-même pour se remettre en question, revoir ses choix et ses priorités "avant que ne vienne la fin" qu'annonce le livre des révélations.
 
Posons nous les bonnes questions. 
Évitons de céder à la panique face à Corona (COVID-19). Mais donnons du temps à la méditation.
Ce n'est pas pour autant qu'on va négliger d'assainir son environnement de vie. 
Un bonne méditation se fait dans un environnement propice.
 
Retenons donc que :
- Ce qui affecte le monde affecte par la même occasion tous les locataires du monde.
- Les actions de chacun influencent forcément l'évolution de la planète (ou sa régression)
- Le confinement ou mise en quarantaine de nos villes et nos pays c'est en réalité pour limiter la propagation du virus qui n'a plus besoin d'être présenté ; mais c'est aussi et surtout donner à chacun de prendre une pause dans sa vie afin de se poser les bonnes questions, de revoir ses priorités et de revoir sa relation personnelle avec son créateur.
 
                                         
 
 
 
What do you want to do ?
New mail

Comments powered by CComment