"Tirer la couverture de son côté" est une expression qui me connaît. Étant petite, j'aimais littéralement le faire lorsque je partageais le même lit que mes sœurs (ne vous inquiétez pas elles ne se laissaient pas faire!). Certains actes récurrents m'ont valu le titre d'égoïste de la maison. J'aimais tout avoir pour moi et ne laissais rien pour les autres quand j'en avais l'occasion. Plus je grandissais plus je me rendais compte que c'était un défaut. J'ai donc décidé un jour de changer.

Sauf que je suis tombée dans le piège de l'abandon total de soi. Tout ce que j'avais je l'offrais aux autres sans rien garder pour moi. À un moment donné la triste réalité qui s'est présentée à moi était que les autres, après avoir reçu tout ce que je leur offrais, ne se souciaient pas de moi. Personne ne prenait soin de moi et personne ne me rappelait de prendre soin de moi. À la limite certains se moquaient de mon aspect physique négligé. Et là j'ai appris une leçon. J'ai compris que si je ne prends pas soin de moi personne le fera à ma place. Par conséquent, j'ai dû de nouveau apprendre à m'aimer d'abord, à me placer en priorité, et à prendre soin de moi. J'ai dû apprendre à pratiquer la charité bien ordonnée.

 
 
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail

Comments powered by CComment