2021 approche à grands pas et l'heure du bilan aussi. 2020 a été une année plus ou moins difficile et a confronté bon nombre d'entre nous à des réalités très dures. Il nous a fallu un mental d'acier pour survivre et on se demande tous (ou presque) ce que nous réserve 2021. Dans cet article j'ai à coeur de m'interesser à ce sentiment néfaste qu'est la haine afin de nous donner les moyens pour démarrer cette nouvelle année ayant un esprit zen. J'estime qu'il est capital malgré tout d'être en mesure de se contrôler, contrôler ses émotions et limiter l'accès aux sentiments négatifs dévastateurs. 
Je commencerai par dire que toute émotion est naturelle et fait partie inhérente de l'être humain. L'idéal serait de ressentir uniquement des émotions positives mais hélas la nature humaine est telle que nous nous retrouvons parfois face à des faits accomplis. Et l'un des sentiments tenaces qu'entraînent les émotions négatives est la haine.La haine perdure lorsqu'elle est entretenue. Le fait accompli à cause duquel la haine surgit n'est qu'un élément déclencheur de ce qui était déjà enfoui en nous. C'est dire que tous les facteurs autour de nous étaient déjà réunis pour faire perdurer ce sentiment de haine latent en nous. Ressentir de la haine pendant un temps très court c'est normal. Par contre ce qui n'est pas normal c'est que cette haine se développe et grandisse. Le fait qu'elle grandisse démontre que nous sommes foncièrement des personnes aux auras négatives. Du coup, elle n'est qu'un accomplissement d'un travail intérieur silencieux et latent. La question qui se pose ici est : comment se débarrasser de manière efficiente et permanente de ce sentiment vicieux ?
À ce niveau, je suggère de rentrer à la base et de faire une remise en question profonde. Qu'est-ce qui en moi constitue la fondation de ce sentiment destructeur ? Qu'est ce qui en moi entretient cette haine? 
Répondre à ces deux interrogations revient à démanteler le mécanisme autour de la haine. Il va donc sans dire que pour que les émotions négatives s'emparent de nous sans toutefois donner naissance à des sentiments négatifs tenaces, il faudrait que nous soyons des personnes aux auras positives. Que nos pensées et actes concourent à créer et entretenir cet aura positive. Maintenir une aura positive en soi et autour de soi n'empêchera pas les émotions négatives de surgir, car les émotions, qu'elles soient positives ou négatives, surgissent indépendemment de notre volonté. Toutefois, c'est à nous de les gérer et c'est à ce niveau que l'aura positive interviendra. Car le mécanisme existant sera tel que rien en nous ne constituera une fondation pour des sentiments négatifs. Les émotions négatives bien gérées ne donneront forcément pas naissance à des sentiments négatifs. Et même si tel est le cas, ces sentiments ne survivront pas car tout sentiment négligé disparaît naturellement avec le temps. Ainsi, plus question que la haine ou d'autres sentiments négatifs et destructeurs aient raison de nous. 
En guise de conclusion, je tiens à préciser que hors mis les faits accomplis, la pensée négative pourrait également engendrer l'émotion négative et cette dernière à son tour engendrera le sentiment négatif. Comme quoi maîtriser son système de pensées c'est la base!
 
 
 
 

Comments powered by CComment