Corona Corona ! Au début ça semble être des vacances, mais très vite la panique s’installe ! On ignore tous quand cette crise sanitaire prendra fin. Entre confinement et fake news qui pullulent les réseaux sociaux,  entre CDDs non prolongés et projets en suspension, avec un futur proche incertain, l’on serait bien tenté de piquer une crise d’hystérie ; mais à quoi bon ? Vu que la priorité dans nos hôpitaux est donnée aux patients infectés par le corona virus ! Et si lâcher prise était la solution ? Et s’il était nécessaire de redéfinir ses priorités ? Autrement dit, et si on se définissait les priorités du moment ?

La technique du lâcher prise n’a jamais eu autant de sens pour moi qu’en cette période. Personnellement j’ai été (et nous l’avons tous été d’ailleurs chacun à son niveau) victime de cette crise ; et après réflexion, je me suis rendue compte que lâcher prise pourrait être une bonne alternative.  J’ai compris que ça ne sert à rien de stresser pour des choses qui ne dépendent pas de nous. A défaut d’espérer que la situation s’améliore (vu que les infos ne nous laissent pas trop le choix), concentrons-nous sur des choses dont nous pouvons encore jouir. Un petit moment de lecture, un instant de méditation, une grasse matinée méritée, des petits moments en famille ou des échanges constructifs sur diverses plateformes sociales, etc . sont autant de moyens de gérer cette crise de manière positive.

Car tant qu’il est vrai que ce virus est fatal, il est tout aussi vrai qu’il s’attaque (entre autres) aussi à notre psychologie. Certains patients atteints du coronavirus peuvent guérir, mais il faudra beaucoup plus de temps pour voir disparaître les séquelles psychologiques et émotionnelles engendrées par l’épidémie. Essayons au maximum de ne point s’attarder sur les choses que nous avons perdu ou sur des choses qui auraient pu se réaliser pendant cette période, car cela n’aide pas. Etre à l’affût des informations pour savoir si un vaccin a déjà été conçu pour combattre le virus ne fera de nous que des victimes de fake news. Lâcher prise ici ne veut en aucun cas dire abandonner ses projets ou cesser de rêver. Tout au contraire, c'est l'occasion de non seulement revoir nos priorités, mais aussi d'améliorer les projets en cours et de concevoir, pourquoi pas, d'autres projets d'avenir. Cette crise ne saurait être vaincue avec un moral faible. Et pour justement garder le moral essayons du mieux que nous pouvons de nous focaliser sur des choses positives et constructives. 

Il nous est impossible de contrôler les évènements en ce moment mais il nous est possible de contrôler nos émotions et de donner une tournure objective à cette situation fatale à un niveau personnel. Et n’oublions pas qu’au final le plus important c’est la santé !

Merci chers lecteurs pour votre attention, n’hésitez pas à laisser un commentaire en-dessous. A bientôt pour un nouvel article et d’ici à là, prenez soin de vous et de vos proches, lavez-vous les mains, respectez la distanciation sociale et surtout restés chez vous !!!

 
 
 
What do you want to do ?
New mail

Comments powered by CComment