En tant qu’enfant, nous n'avons généralement pas l'opportunité de choisir nos fréquentations. Nos parents le font pour nous. Et cela dépend très souvent de notre environnement social. Notre système de pensée est ainsi à la base régi par nos diverses expériences avec notre entourage.

Ce qu'on entend est généralement plus encré dans notre pensée que ce qu'on se dit nous-mêmes. Encore faudrait-il qu'on soit assez conscient pour se parler à soi-même. Ce que nos parents disent de nous, ce que la maîtresse dit de nous, ce que tel oncle ou telle tante dit de nous, ce que nos frères et sœurs disent de nous, ce que nos amis disent de nous, est bien plus important que ce nous disons de nous-mêmes. On se définit par rapport aux avis des autres sur nous.

Une fois adulte, nous pouvons décider de mettre un stop à cette triste réalité en nous engageant dans un voyage de quête de soi qui aboutirait à nous connaître nonobstant les avis et commentaires d'autrui. La première question à se poser est de savoir ce que j'ai entendu de moi jusqu'ici. Est-ce positif ou négatif ? Si c'est positif c'est OK je devrais continuer sur cette même lancée mais si c'est négatif, une deuxième question s'impose : est-ce vrai ou faux? Si c'est vrai OK je cherche à m'améliorer mais si c'est faux, il faut à tout prix s'éloigner de ces mauvaises voix. Ceci constitue donc la première étape : s'éloigner des voies négatives. Cet(te) ami qui me disait que je suis moche alors qu'une fois que j'ai pris le temps de m'observer dans le miroir je me suis rendu(e) compte que je ne l'étais pas du tout, eh bien je le/la supprime de la liste de mes fréquentations. La même démarche s'applique pour tous ceux qui m'ont dit des choses négatives de moi qui n'étaient pas vraies.

 Une fois que c'est fait, arrive la deuxième étape qui consiste à remplacer les mauvaises voix disparues par ma voix. C'est dire que je commence à me parler de moi, une sorte de dialogue interne entre ma voix et ma pensée. Il est question ici d'examiner avec soin son parcours (scolaire, social, académique, professionnel, etc) et de se dire : je suis beau / belle, je suis intelligent (e), je suis capable de réussir dans la vie, j'ai des ressources nécessaires en moi pour y arriver, je ne suis pas un échec mais plutôt une victoire, je fais la fierté de mes parents, j'ai ma place dans ce monde, je suis unique, je sais d'où je viens et où je vais, je sais ce que je veux, etc. Quelles sont c'est paroles d'encouragement que vous auriez aimé entendre les autres vous dire ? Eh bien dites-les vous vous-même !

Quelle que soit la forme que vous donnez à cet exercice, que ce soit en chantant, en courant, en dansant ou en méditant, je puis vous assurer que vous verrez le changement s'opérer en vous. Et une fois que c'est fait, ne donnez plus jamais l'opportunité à quiconque de dicter votre pensée. Votre pensée est votre trésor, possédez-la et chérissez-la. Qui est ce qu'a déjà découvert un trésor et l'a laissé à la merci des malfrats ? Personne n'est-ce pas ? Eh bien faites-en de même avec votre pensée. Vous êtes ce que vous entendez, assurez-vous d'entendre la bonne voix.

En guise de bonus pour cet article, je ferai un petit témoignage. Généralement j’évite de parler de moi dans mes articles afin que tout le monde s’y retrouve, mais aujourd’hui je le ferai par exception. Eh bien, lorsque j’ai eu l’idée de créer une plateforme pour m’exprimer, j’en ai parlé à une amie qui a trouvé que ce n’était pas une bonne idée. Elle ne s’est pas arrêtée là, elle est allée jusqu’à me présenter plusieurs arguments censés me convaincre. J’ai pris la décision de suivre mon idée et depuis que j’ai créé ce blog, je n’ai pas encore reçu un seul commentaire négatif à propos d’un seul de mes articles (bien que j’aimerais en recevoir de temps en temps car je suis convaincue que mes articles ne sont pas parfaits). Bref,  le but de ce témoignage est de vous dire que quelle que soit ce que vous voulez entreprendre, soyez confiants, si vous en avez eu l’idée, c’est parce que vous regorgez en vous des ressources nécessaires pour y parvenir. Ne gâchez pas votre potentiel à cause des mauvaises voix, si vous l’avez découvert, exploitez-le et soyez épanouis !

 

 

Comments powered by CComment